A la suite des attentats de janvier 2015, la perte de confiance des élèves dans les médias d’information, illustrée par la considération croissante pour les théories conspirationnistes, a fait apparaître de nouveaux enjeux civiques dans la classe : apprendre à qualifier les informations obtenues sur l’Internet pour déterminer une vérité constructive indispensable au vivre ensemble. Lors des débats qui ont suivi l’attentat perpétré à Charlie Hebdo, les élèves du collège Rosa Parks ont par ailleurs exprimé leur anxiété à grandir dans un monde que l’on ne comprend pas et dans lequel on ne peut agir. Le paradoxe est là : l’école en général, l’enseignement de l’histoire géographie et de l’éducation morale et civique en particulier, ont justement pour fonction de permettre aux citoyens de demain de se former intellectuellement, de construire ensemble des clés de compréhension et d’action sur le monde.

Loin d’être le signe d’une faillite, l’échange avec ces élèves et la prise en considération de leurs demandes doivent être interprétés comme le signe d’une relation de confiance réaffirmée, au gré des événements. Ne pouvant s’abstenir de considérer le contexte national et local (la situation très particulière du quartier de Villejean), il a donc été indispensable de s’adapter à cette situation pour formuler une réponse pédagogique répondant à de nombreuses demandes, venant des élèves (connecter davantage l’enseignement de l’histoire géo à la compréhension du monde), des parents (l’attente d’actions pédagogiques claires et rassurantes pour ne pas fuir le collège), de l’institution (les nouveaux programmes de primaire et de collège) et des enseignants (tous ne savaient pas comment lier l’actualité à leurs programmes disciplinaires).

De là est née la revue Médiaparks, un outil pédagogique éducatif aux mains d’élèves de 4e et née d’une volonté partagée par plusieurs acteurs du collège, du quartier et du département d’honorer ces demandes en s’appuyant sur une pédagogie de projet à la fois innovante et connectée au monde actuel.