N°13 : Justice – Légale / Morale

Mediaparks 13 - Justice. Morale ou légale ?
Mediaparks 13 - Justice. Morale ou légale ?

N°13 : Justice. Légale / Morale

(Sommaire)

 

Chers lecteurs,

A Rome, dans l’Antiquité, les tribuns de la plèbe, élus pour un an, parlaient au nom de la population romaine. La plèbe regroupait les citoyens romains de toutes les classes populaires. Leur rôle était similaire à celui des avocats aujourd’hui. Ce numéro de Mediaparks est dédié à la Cérémonie d’Eloquence qui se déroulera à l’Opéra de Rennes.
Actuellement dans notre société, l’opinion publique tend à établir une distinction entre deux types de justices distinctes, mais qui parfois se confondent : la justice morale et la justice légale. Faire émerger une pareille différence a parfois des conséquences problématiques. Comment expliquer la présence de certaines impasses ou erreurs judiciaires dans la justice légale ?

La justice – morale contre légale

Jusqu’à la Révolution Française aucune loi ne permettait de définir une justice légale. En effet, seule la justice morale, qui repose sur l’opinion de chacun à savoir ce que l’on pense être juste ou non, existait. C’est le 21 mars 1804 que Bonaparte va instaurer la justice légale avec la création du Code Civil qui regroupe les lois qui déterminent le statut des personnes, celui des biens et celui des relations entre les personnes privées. Ce sont les lois relatives au droit civil français. Chacune des lois est composée de nombreux articles validés auparavant par le gouvernement.

La justice dans l’impasse

Certaines fois la justice peut être confrontée à des situations d’impasses judiciaires. Par exemple, ce fut le cas lors du jugement de Cédric Herrou, un agriculteur qui avait aidé près de 200 migrants à passer la frontière entre la France et l’Italie. Dans cette situation l’homme était en tort, peu importe la décision qu’il aurait prise. S’il n’avait pas aidé les migrants il aurait pu être accusé de non-assistance à personne en danger. Mais en ayant sauvé la vie de ces hommes il prenait également le risque d’être condamné. […]

N.B.: Numéro spécial pour la Cérémonie des Tribuns de la République 2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *