Le biomimétisme, une solution pour l’avenir

êtes vous beau biomimétisme
êtes vous beau biomimétisme
[Par Loan Abdesselam]

Le biomimétisme, une solution pour l'avenir ?

Vous avez certainement déjà entendu parler du biomimétisme. Il s’agit simplement d’un processus par lequel les ingénieurs s’inspirent des fonctions du vivant pour créer des objets du quotidien. Il s’agit ainsi d’observer ce qu’a produit la nature sur plusieurs millions d’années d’évolution et de s’en servir pour répondre à une problématique donnée.

De nombreux exemples relativement connus existent. Nous pouvons tout d’abord citer la bardane, une plante dont les feuilles ont une forme de crochet, qui fût une source d’inspiration pour fabriquer le velcro. De même, l’étude de la feuille de lotus a permis de fabriquer des objets hydrophobes, ou encore la peau de requin qui a facilité la création d’une matière peu sensible aux frottements. On peut enfin citer le bec du martin pécheur qui lui permet, au même titre que nos avions et nos trains, d’avoir un bon aérodynamisme.

Ces exemples sont aussi fantastiques les uns que les autres et poussent de nombreux scientifiques à étudier la nature plus en profondeur afin de répondre à nos problématiques modernes.

L’autre raison qui rend le biomimétisme si populaire ces derniers temps repose sur des mentalités de plus en plus sensibles aux questions de développement durable. La plupart des technologies citées précédemment ont effectivement un impact environnemental relativement faible. Comme le dit Idriss Aberkane, professeur à l’École centrale, à propos du biomimétisme : « La nature est un laboratoire de recherches vieux de 4 millions d’années, une bibliothèque fabuleuse qu’il faut arrêter de détruire. »

Cependant, il est important de se rappeler que l’évolution n’est pas le travail d’un ingénieur. Autrement dit, chaque espèce vivante a évolué ; ces évolutions lui permettant d’avoir accès à plus de ressources et de survivre là où d’autres se sont éteintes. Mais ils n’ont en aucun cas évolué pour répondre aux besoins des humains.

De plus, une caractéristique d’un être vivant, aussi fonctionnelle soit elle pour ce dernier, ne répondra pas nécessairement aux différentes contraintes que l’on s’impose, qu’elles soient matérielles ou financière. En réalité c’est même très rare que cela se produise, et nous pouvons nous en convaincre en remarquant que les exemples cités plus hauts sont quasiment les seuls cas connus de biomimétisme.

Finalement le biomimétisme est rarement une fin en soi, mais il permet souvent de faire des premières recherches dans un milieu inconnu. Un exemple très parlant de cela est l’avion. En effet, les premiers concepts de transport volant, notamment ceux de Léonard de Vinci, Clément Ader ou Jean-Marie Le Bris étaient dotés d’ailes articulées, au même titre qu’un oiseau. 

Par la suite, des modèles bien plus performant et inexistant dans la nature ont bien entendu vus le jour. Ainsi nous devrions certainement considérer le biomimétisme comme une source d’inspiration à l’origine d’un nouveau type de technologie, et non pas comme un vivier technologique inépuisable comme peuvent le sous-entendre parfois les médias.

One thought on “Le biomimétisme, une solution pour l’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *