Les contre-pouvoirs face au régime en Iran

contre-pouvoirs régime Iran
https://mediaparks.fr/wp-content/uploads/AFDLP-075-Emre-Cili.jpg

 

[Par Emre Cili]
 

Les contre-pouvoirs face au régime en Iran

Les contre-pouvoirs ressortent de plus en plus aux Etats-Unis depuis l’élection de Donald Trump. Mais en Iran, il est plus difficile de combattre le pouvoir et de proposer des alternatives aux décisions. Quels peuvent être les contrepouvoirs dans un pays comme l’Iran dans lequel un tel régime est au pouvoir ?


Une régime autoritaire en Iran ?

Le régime est très proche de celui de la Corée du Nord. Les contre-pouvoirs en Iran sont très restreints par le gouvernement. Ils sont censurés en Iran et cette censure est très forte. Toutes les publications sont contrôlées et les articles sur le gouvernement ou le président sont rarement publiés. Il est interdit de critiquer l’Iran. Pour réussir à publier un article, l’article devait être anonyme ou sous un autre nom. De plus le président iranien n’est pas transparent avec le peuple, il ne parle pas directement. Il est difficile de poser des questions au président, le gouvernement est très fermé. La république islamique contrôle tout en Iran.

Le peuple, un des potentiels contre-pouvoirs ?

En Iran, le peuple peut être vu comme un contre-pouvoir car beaucoup de conflit existe entre la société civile et le pouvoir en Iran. Beaucoup de manifestation sont faites contre le gouvernement. Mais pour pouvoir divulguer des articles à propos du gouvernement les auteurs ont dû se déplacer en Europe. C’est pendant la révolution Mashrooteh que ce déplacement à eu lieu. Un auteur iranien a écrit 18 volumes de livre à l’extérieur de l’Iran.

Les autre contre-pouvoirs en Iran

Les médias aussi peuvent être vus comme des contre-pouvoirs en Iran mais ils sont très restreints par le régime. Il existe deux types de journal : un pour le président et un pour le guide suprême. Le guide suprême attaque beaucoup le président car il est sacré. La chaîne de télévision iranienne Manoto est aussi contre le régime dans ce pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *