Vivre malgré les obstacles

vivre malgré obstacles
vivre malgré obstacles
[Par Anaïs Belhomme]

Vivre malgré les obstacles

J’ai été victime d’injustices, je ne le nie pas et je ne culpabilise pas. Mon passé m’a amenée à faire face à beaucoup d’obstacles. J’ai pu vivre des moments de doute, d’incompréhension, je ne savais pas toujours quoi faire, mais j’ai appris au fil du temps à essayer de ne pas laisser le passé prendre le dessus. Plusieurs fois, j’ai craqué, car j’accumulais tellement de tensions personnelles que je me révoltais, je les faisais payer aux personnes qui m’entouraient. Mais j’ai aussi développé une grande humilité à travers chaque épreuve de ma vie. Grâce à l’école, qui m’a permis de m’évader de mon quotidien difficile, j’ai pu grandir de manière constructive. Néanmoins, ma scolarité, par moment, m’a plus enfoncée que soutenue quand j’en avais le plus besoin. Malgré tout, elle m’a fait comprendre qu’il y avait tout un monde hors de chez moi. Je me suis accrochée et je suis devenue une bonne élève même si j’ai des difficultés. 

Encore aujourd’hui je travaille toujours sur moi-même. Je veux que les gens que je côtoie connaissent mon histoire, mais pas qu’ils se sentent mal à l’aise. Je souhaiterais pouvoir leur expliquer calmement, dialoguer, partager avec eux de façon saine et équilibrée. Pour ça, je dois apprendre à leur en parler, à demander de l’aide. Ce sera la voie de la guérison. Se montrer devant tout le monde m’angoisse. Lorsque je dois parler de moi, je fuis, je reste très évasive, ce qui peut induire les gens en erreur sur moi. J’ai tendance à dissimuler mes sentiments par honte de montrer mes failles aux autres.

Je pense que mon expérience fait de moi un bel exemple de réussite. Je suis bien entourée par mes amis et par mes professeurs. J’espère que mon message permettra à d’autres de trouver comment s’en sortir parce qu’on peut y parvenir si on le souhaite. À travers mes mots, je me libère, je me dévoile et je cherche aussi à montrer l’exemple à ceux qui se sentent encore piégés par leur passé. Mon message est plein d’espoir. Il me reste encore tant de choses à accomplir pour me sentir enfin libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *